Le surendettement consommation


Le terme de surendettement consommation est souvent réservé aux personnes n'étant pas propriétaires de leurs logements. La dette formée par les échéances de divers achats de biens de consommation ne peut s'appuyer sur une garantie hypothécaire.

Le surendettement consommation intervient lorsque les échéances de crédit consommation en cours s'accumulent et que la situation financière se dégrade au point de devenir ingérable. Généralement, le surendettement consommation intervient à la suite d'un accident de la vie comme une période de chômage, un décès, un divorce, une maladie... Alors que les revenus baissent subitement, les échéances des prêts consommation multiples ne peuvent plus être honorées. L'engrenage du surendettement consommation est généralement accentué par la facilité d'obtenir des prêts de type réserves d'argent, crédits révolving, crédit renouvelables à des taux prohibitifs (souvent aux alentours de 20%). Lorsque la situation s'envenime, la tentation est grande de rembourser un crédit consommation trop lourd en prenant un autre crédit. Et les dettes s'accumulent !

Le surendettement consommation traduit rapidement d'une gestion défaillante de type cavalerie, influencée ou non par une boulimie d'achat. Les locataires plombés par des crédits consommation ne peuvent apporter de garanties suffisantes puisqu'ils ne peuvent proposer d'hypothèque sur leur bien immobilier. Dans ce cas, la plupart des sociétés spécialisées en rachat de crédit surendettement imposent la prise d'une garantie " cession sur salaire ".


Qu'est-ce que la cession sur salaire ?


Cette pratique consiste à autoriser le créancier à prélever directement sur la paie le montant de la mensualité. Cette clause de garantie n'est pas toujours obligatoire mais elle est souvent réclamée pour faciliter l'accord d'un regroupement de crédits. Le prêteur est ainsi assuré que les échéances seront honorées puisque c'est directement l'employeur qui versera le montant souhaité au créancier. La pratique de la cession sur salaire est demandée pour 60% des dossiers de rachat de crédit consommation et 10% seulement pour les dossiers de rachat de crédit immobilier.

Attention : La cession sur salaire volontaire est à ne pas confondre avec la saisie sur salaire qui est elle demandée par un juge suite à un divorce (pension alimentaire) ou une procédure de recouvrement judiciaire.



Menu