Le rachat de crédit surendettement


Le rachat de crédit surendettement est devenu depuis quelques années une parade efficace aux soucis persistants de trésorerie des particuliers. Il consiste à regrouper plusieurs crédits et à allonger la durée de remboursement pour faire baisser les mensualités.

Le rachat de crédit surendettement concerne a priori tous les particuliers en but à des soucis financiers persistants. Il permet de faire baisser les mensualités dues aux créanciers de façon importante (jusqu'à 60% au maximum). L'opération de rachat de crédit surendettement consiste à regrouper plusieurs crédits distincts en un seul crédit dont l'échéance unique sera adaptée aux possibilités de remboursement du ménage. Il permet en d'autres termes de globaliser la dette pour mieux l'étaler. L'abaissement du montant de la mensualité est rendu possible par la négociation de taux d'intérêt concurrentiels et par l'allongement de la durée de remboursement.

Le rachat de crédit surendettement s'adresse principalement aux personnes en limite de fichage surendettement (FICP et FCC). En procédant à une opération de rachat de crédit surendettement, le particulier peut honorer ses créances plus facilement et ainsi éviter l'émission de chèque sans provision et les échéances impayées. Le rachat de crédit surendettement offre également des possibilités de redressement pour les personnes fichées FICP mais sous conditions de disposer d'une garantie suffisante (hypothèque ou caution). Le rachat de crédit surendettement peut regrouper des crédits à la consommation (crédit auto, crédit révolving, etc), des crédits immobiliers, des découverts, et des dettes d'ordre fiscales (impôt, droits de succession, droits de donation...) ou personnelles (soulte à régler suite à un divorce, une liquidation successorale, une donation, reconnaissance de dette, etc…).


Combien peut-on emprunter dans le cadre d'une opération de rachat de crédit ?


Selon le type de crédit racheté, l'opération de rachat de crédit surendettement peut permettre d'emprunter jusqu'à 122 000 € de dettes sur une durée de 12 ans sans hypothèque pour les propriétaires. Lorsque la durée de remboursement excède 12 ans, une hypothèque est prise sur le bien immobilier. Le rachat de crédit consommation uniquement pour les locataires ne peut excéder 76 000 € sur une durée maximum de 12 ans. Les opérations de rachat de crédit sont menées par des sociétés spécialisées appelées IOB (Intermédiaires en Opérations Bancaires) qui se chargent de toutes les formalités.



Menu